Sujets quotidiens:

Le billet vert. Comment éviter la pénurie d’eau ?

Le billet vert.  Comment éviter la pénurie d’eau ?

Date: 2 Août 2020 11:00

Bertrand Picard et Gérard Feldzer proposent des solutions pour la préservation de l’eau   (Marine Tech)#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

 Après le succès du premier tour du monde en avion solaire, Bertrand Piccard a créé la Fondation Solar Impulse, qui propose de sélectionner 1000 solutions rentables pour la protection de l’environnement, un programme reconnu par l’ONU.

Une situation anormale  

Aujourd’hui, deux problèmes majeurs découlent de la consommation d’eau, la pénurie d’eau et une nécessité de gérer un important flux de déchets en plastique. Ainsi, à l’instant T, c’est près de 780 millions de personnes dans le monde qui n’ont pas accès à l’eau potable, une situation qui ne va pas en s’arrangeant. Cette année, les Nations Unies ont publié un rapport estimant que, d’ici 2050, plus de 50 % de la population mondiale pourrait pâtir d’une pénurie d’eau. Et la consommation d’eau, c’est aussi beaucoup de plastique jeté, conséquence de près de 500 milliards de bouteilles d’eau en plastique vendues chaque année.  

Pourtant, des solutions existent pour éviter le gaspillage et conserver l’eau  

Des entreprises ont développé des technologies permettant de produire de l’eau potable en utilisant les énergies renouvelables. Helio par exemple, distille l'eau de mer ou tout type d'eau impropre à la consommation et fonctionne uniquement avec les énergies renouvelables disponibles sur site. "Helio ce sont des grosses bulles vitrées, avec une partie réflecteur de soleil. L’eau est chauffée, elle s’évapore et est ensuite récupérée de manière beaucoup plus pure. C’est de la distillation d’eau. L’énergie solaire suffit à faire évaporer cette eau à l’intérieur de ces bulles. Cela peut même être de l’eau salée, que l’on récupère ensuite sous forme d’eau douce". Bertrand Picard. 

Pourtant, la désalinisation, souvent évoquée, et mise en oeuvre par 16.000 usines dans le monde, qui produisent 100 milliards de litres d’eau potable par jour, n’est pas la panacée. La saumure rejetée tue la faune et la flore des environs, sans compter une dépense énergétique considérable, puisque le recours aux énergies renouvelables, comme le solaire, y est encore peu répandue. Intervenir en amont peut également permettre d’éviter la perte d’eau, notamment dans les zones arides. Au niveau du barrage d’Assouan, on estime à 12.000 milliards de litres, la masse d’eau évaporée annuellement, soit 14% du débit du Nil. Pour pouvoir y remédier, Evapo Control a créé des structures flottantes et creuses que l’on dispose sur des étendues d’eau, comme des réservoirs ou des lacs, afin de ralentir l’évaporation de l’eau, et ainsi éviter sa pénurie."Ce sont des billes que l’on peut mettre sur des étangs, des réservoirs à ciel ouvert."Cela évite l’évaporation d’eau, mais aussi la formation d’algues, donc ça permet de garder l’eau buvable". Bertrand Piccard.

Des gestes simples… pour pallier l’invasion de plastique        

Achetez une gourde, utilisez l’eau des fontaines publiques, réutilisez vos bouteilles plastiques. La revalorisation des déchets plastiques et leur recyclage sont entre les mains de tous pour mettre fin à ce fléau et réduire notre indécente production de plastique.  

Lien vidéo expliquant le fonctionnement d’Evapo Control 


Tags:  Le billet vert Comment éviter la pénurie deau


COMMENTAIRES


Nouvelles populaires

NOUVELLES DE DERNIÈRE MINUTE