Sujets quotidiens:

Le Parlement chinois adopte la controversée loi sécuritaire pour Hong Kong

Le Parlement chinois adopte la controversée loi sécuritaire pour Hong Kong

Date: 30 Juin 2020 07:30

Le Parlement chinois a adopté mardi 30 juin le projet de loi de sécurité nationale pour Hong Kong, s'est félicité mardi dans un communiqué le DAB, principal parti hongkongais pro-Pékin, confirmant l'information donnée par plusieurs médiaux locaux. 

Cette loi, qui entend réprimer le "séparatisme", le "terrorisme", la "subversion" et la "collusion avec des forces extérieures et étrangères", vise à ramener la stabilité dans l'ex-colonie britannique secouée l'an passé par des manifestations monstres contre le pouvoir central. Mais les opposants redoutent qu'elle serve à museler toute dissidence et à enterrer la semi-autonomie et les libertés dont jouissent les habitants de Hong Kong.

Elaboré en seulement six semaines, le texte — dont le contenu n'est pas connu des près de 7,5 millions de Hongkongais — prévoit des peines pouvant aller jusqu'à la prison à perpétuité, a déclaré sur Twitter le rédacteur en chef du Global Times, tabloïd adossé au Parti communiste chinois (PCC), citant des personnes ayant consulté le texte.

L'opposant Joshua Wong quitte ses fonctions

La loi entrera en application dès sa publication au journal officiel de Hong Kong, attendue sous peu. En conséquence, Joshua Wong, l'une des figures du mouvement pro-démocratie, a annoncé mardi qu'il quittait ses fonctions de chef du groupe Demosisto.

I hereby declare withdrawing from Demosisto...

If my voice will not be heard soon, I hope that the international community will continue to speak up for Hong Kong and step up concrete efforts to defend our last bit of freedom. pic.twitter.com/BIGD5tgriF

— Joshua Wong 黃之鋒 (@joshuawongcf) June 30, 2020

Il a déclaré sur Twitter qu'il craignait d'être une "cible principale" de la nouvelle loi, alors que la Chine le considère à la solde de puissances étrangères.

Tensions internationales accrues

Ce vote devrait par ailleurs accroître les tensions entre la Chine et plusieurs puissances occidentales, dont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui ont dit considérer le projet de loi comme une menace pour l'autonomie dont jouit Hong Kong depuis sa rétrocession à la Chine. Washington a d'ailleurs débuté lundi le retrait de privilèges commerciaux accordés à Hong Kong, un traitement spécial qui a permis au territoire de devenir un pôle financier mondial, en réponse au texte présenté à Pékin.

A Taiwan, le gouvernement a fait savoir qu'il condamnait "fermement" la loi, disant y voir de graves impacts sur les libertés, les droits humains et le développement du territoire.

Plus tôt ce mois-ci, le Parlement européen a adopté une résolution demandant à l'Union de traduire la Chine devant la Cour internationale de justice, à La Haye, si le projet de loi sécuritaire venait à être adopté à Pékin. La Chine a répondu au tollé des Occidentaux en dénonçant une ingérence dans ce qu'elle considère comme des affaires internes.


Tags:  Le Parlement chinois adopte la controversée loi sécuritaire pour Hong Kong


COMMENTAIRES


Nouvelles populaires

NOUVELLES DE DERNIÈRE MINUTE